RECEVEZ VOTRE CADEAU DE BIENVENUE
LA FORMATION VIDEO "10 EXERCICES POUR PROGRESSER RAPIDEMENT" + LE GUIDE TECHNIQUE ILLUSTRE + VOS OUTILS DE PROGRESSION INDISPENSABLES
Bannière

Les 3 piliers indispensables pour devenir un bon joueur de tennis

Devenir un bon joueur de tennis! Le rêve!

 

Quand je vois les yeux qui brillent de certains de mes élèves sur le court, je me dis que beaucoup de joueurs seraient prêt à faire beaucoup pour devenir de bons joueurs de tennis.

 

Nadal Roland-Garros

 

Beaucoup, oui! Mais hélas, la quantité n’est pas le seul garant de la réussite de la formation du joueur de tennis.

 

Explications…

 

 

Bien jouer au tennis n’est pas chose facile et, même pour les plus talentueux, l’apprentissage et la maîtrise du jeu demande rigueur, effort et persévérance.

 

La combinaison de 3 éléments peut vous rendre meilleur et accélérer considérablement  votre progression.

 

Premier pilier: l’entraînement

 

C’est la base.

 

Le tennis est un sport ultra-technique et c’est pour cela qu’il est passionnant.

 

Un bon conseil: prenez des cours avec un moniteur qui vous apportera tout le bagage technique nécessaire à l’exécution de chaque coup.

 

Le « prof » vous guidera pas à pas et saura mettre en place les conditions de pratique optimales pour rendre votre progression plus facile.

 

Les conditions d’entraînement avec un moniteur peuvent prendre différentes formes:

 

– Le cours collectif

– Le cours particulier

– Le stage

 

Chaque formule présente des avantages et des inconvénients (j’y reviendrai dans un prochain article!).

 

L’essentiel est de s’investir dans l’une ou l’autre de ces formes d’entraînement et d’y être assidu.

 

Je vous avoue que si vous avez la possibilité de mixer ces 3 formules: c’est le top!

 

Deuxième pilier: le jeu libre

 

C’est le moment où vous allez vous faire plaisir, sans contraintes ni consignes à appliquer.

 

C’est l’occasion , l’esprit libéré, d ‘essayer d’appliquer les conseils dispensés lors de vos cours avec le « prof ».

 

Tenter des coups incroyables, défier un ami sur un set, jouer en double en famille: tout est bon à prendre pour se faire plaisir sur le court et passer du temps à jouer.

 

Le jeu libre est souvent négligé par les jeunes joueurs car ils sont moins autonomes dans leur organisation pour se libérer des créneaux pour jouer avec un copain.

 

Pourtant, ceux qui le font progressent plus vite que les autres.

 

Il est parfois regrettable de s’attacher à donner un volume d’entraînement encadré excessif pour certains jeunes qui n’ont même plus le temps dans la semaine de jouer « en libre »!

 

Troisième pilier: la compétition

 

Là où tout prend du sens: le match en compétition!

 

Disputer un match officiel vous rend plus fort, quel qu’en soit l’issue.

 

Il n’existe pas de numéro un mondial de l’entraînement!

 

En se mesurant aux autres, on mesure et évalue ce qui nous permet de gagner des points et ce qui nous en fait perdre.

 

Jouer en compétition permet d’entretenir la motivation et de définir ses objectifs à plus ou moins long terme.

 

Se doter d’un bon classement sera la reconnaissance (pour vous et les autres!) de votre investissement dans votre pratique.

 

La combinaison de l’entraînement, du jeu libre et de la compétition est  la solution  pour accéder à votre meilleur niveau.

 

Cela demande de l’organisation, de l’investissement (financier et de temps) et un environnement favorable (club, entourage, moniteurs…) mais cela en vaut la peine.

 

C’est ce que je préconise en tout cas pour vous donner le maximum de chances de devenir un jour (bientôt :-) ) un bon joueur de tennis!

 

Cet article vous a plu? Allez plus loin en accédant à la formation vidéo gratuite ci-dessous:

Accès gratuit à la formation vidéo et aux exercices!




Vos données resteront confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

Leave a Comment:

Cocher cette case pour qu’un lien vers votre dernier article apparaisse
:wink: :-| :-x :twisted: :) 8-O :( :roll: :-P :oops: :-o :mrgreen: :lol: :idea: :-D :evil: :cry: 8) :arrow: :-? :?: :!:

29 comments
Mathieu 301 says 24 mars 2012

la combinaison des 3 est effectivement essentielle pour monter en niveau de jeu. Et il faut que ce soit équilibré pour optimiser!
Pour ma part, j’ai le sentiment que le bon joueur de tennis, c’est celui qui prend plaisir à évoluer sur le court, qui se la kiffe quoi!^^
C’est la base, tellement de joueurs se prennent la tête pour le jeu, j’en vois un certain nombre en compet, et pas forcément des jeunes!
C’est assez paradoxal, mais on devient le meilleur possible quand on atteint son « niveau d’incompétence » c’est à dire qu’on n’a pas le niveau requis pour gagner^^
D’OU LES COURTS, LES ENTRAINEMENTS LIBRES ET LES TOURNOIS POUR PROGRESSER POUR PRENDRE UN MAX DE PLAISIR SUR LE COURT!

Reply
Mathieu 301 says 24 mars 2012

j’ai « trouvé » un 4eme axe, moindre celui ci par rapport à la pratique, et tu le fais très bien avec les vidéos en slow motion de Na Li ou Sharapova, c’est le visionnage des jeux des champions et championnes de tennis. Ca aide à la visualisation de la gestuelle.
J’ai inséré des éléments techniques et tactiques dans mon jeu en m’inspirant de Federer, Nadal et Llodra entre autres, en essayant de copier un peu la technique, même si mon niveau n’est pas le même!

Reply
Vincent says 25 mars 2012

Merci Alex pour ces sages recommandations,

Je rajouterai un autre pilier qui est la persévérance et ce pilier là, avec le recul, est essentiel. En effet, tu évoques les jeunes passionnés de tennis au début de ton article. Parmi eux il y a les élèves doués et les autres.

Au bout de quelques années, on s’aperçoit que les moins doué persévérant ont le plus souvent dépassé les doués paresseux.

J’ai moi même enchaîné des dizaines de défaites consécutives dans ma jeunesse avant de commencer à décoller un peu plus tard au classement.
Donc mon message sera : accrochez-vous les amis,si vous aimez le tennis vos efforts seront récompensés tôt ou tard.

Reply
Yves says 30 mars 2012

Hello Alexandre,
Je suis de ton avis pour ces 3 piliers, et pour appuyer les dires de Vincent, j’ai vu plusieurs débutants très doués (pas en tennis), abandonner très vite.
Pourquoi ? Activité trop facile pour eux ? Autre raison ?
Cela prouve qu’on peut réussir sans être un surdoué, avec de la persévérance et un bon mental.
Et un bon prof, cela va sans dire…
Au fait, avais-tu un don pour le blog avant
de lancer Tennis attitude ??
Bonne continuation
Yves

Reply
    Alexandre says 30 mars 2012

    Bonjour Yves,

    Oui, des enfants très doués qui abandonnent, çà arrive!
    C’est dommage mais si ils n’accrochent pas dans cette discipline, l’essentiel est qu’ils puissent trouver leur bonheur ailleurs.

    La persévérance dont parle Vincent est en effet essentielle car le chemin est long pour devenir un bon joueur de tennis.

    Il y a bien d’autres qualités qui sont nécessaires pour accéder à un bon niveau de jeu mais les 3 piliers que j’évoque dans l’article sont d’ordre organisationnel et non lié aux qualités personnelles de chaque joueur!

    L’entraînement, le jeu libre et la compétition: le trio gagnant pour tous les joueurs de tennis à la recherche d’un meilleur niveau de jeu.

    Quant au fait d’avoir un don pour le blog avant: non… juste l’envie de partager quelque chose qui me passionne et j’essaie de faire au mieux pour le rendre interessant.

    A+

    Reply
      marc says 2 août 2012

      pour moi la rteussite rejoint les 3 piliers mais pour deceler un futur champion dans l’ordre le triptique PHYSIQUE MENTAL TECHNIQUE est indisociable
      sans qualités naturelles physiques impossible de passer la seconde serie
      sans mental pas d’entrainement regulier / le VOULOIR reussir
      sans technique dond sans mono c’est le street tennis : pas EFFICACE

      Reply
        Alexandre says 2 août 2012

        Bonjour Marc,

        Merci pour ton commentaire très intéressant.

        En effet le physique, le mental et la technique sont indispensables pour devenir un bon joueur de tennis.
        A partir d’un certain niveau (2nde série), il est rare de voir un joueur avec une technique défaillante et ce qui fera ensuite la différence ce sont les qualités physiques et mental du joueur.

        La capacité d’adaptation d’un joueur est aussi un gage de réussite: celui qui saura s’adapter à toutes les surfaces, à tous les styles de jeu, celui qui saura gérer les jours « sans » pour gagner quand même pourra devenir un bon joueur de tennis.

        Mais la notion de bon joueur de tennis est somme toute assez vague: qu’est-ce qu’un bon joueur de tennis? Un joueur de 3ème série de 2nde série, négatif, top 100, top 10?
        En tous cas je reste persuadé que sans une touche de talent au départ, un joueur n’accédera jamais au plus haut niveau, même avec du travail, un physique et un mental hors pair… même si la motivation peut parfois faire des miracles.

        Reply
veronique says 22 avril 2013

Bonjour;

Le mental est hyper important notamment chez les femmes. J’ai perdu hier, alors que mon adversaire était à ma portée. Elle a mené 6/3-3/0 avant je revienne à 7/5. Au 3ème set: à 4/4 , à bout physiquement et mentalement, me voyant déjà gagnée, j’ai perdu 6/4. J’ai eu peur de gagner! Très déçue aujourd’hui…

Reply
    Alexandre says 23 avril 2013

    Bonjour,

    Je confirme! Le mental est hyper important mais je te rassure, chez les hommes aussi!

    Tu as fait une belle partie apparemment en remontant dans le deuxième set pour aller chercher un troisième, c’est cela aussi qu’il faut retenir même si au final tu ne l’emportes pas.

    Quand tu dis « me voyant déjà gagnée », je crois que c’est là-dessus où tu devrais travailler. Même si c’est difficile je le conçois, tu dois jouer chaque point comme si c’était le premier point du match sans te soucier du score ni de l’enjeu ou ce que pourrait éventuellement te rapporter la victoire.
    Pour jouer ton meilleur tennis, tu dois faire preuve de « détachement » par rapport au score pour continuer de jouer relâchée sans que ton esprit ne vienne altérer ton jeu par des pensées négatives qui engendrent du stress.

    Tu pourras retrouver prochainement des conseils sur la gestion des matchs et l’importance du mental au tennis dans une rubrique « mental » qui est en préparation.

    A bientôt

    Reply
Lolita470 says 12 juin 2013

peut-t-on commencer a jouer du tennis à 13 ans

Reply
    Alexandre says 12 juin 2013

    Bonjour,

    Malheureusement non, il est obligatoire de commencer avant 12 ans! Désolé, il va falloir t’inscrire au curling!

    Reply
      Alexandre says 12 juin 2013

      Mes excuses pour ce craquage dans la réponse précédente, ma journée a été un peu dure…

      Plus sérieusement, oui bien sûr, tu peux commencer à jouer au tennis à 13 ans; à 25 ans ou 35 ans c’est possible aussi!

      Après il faut être raisonnable dans les objectifs. Rêver de devenir « pro » en commençant le tennis à 13 ans me parait utopique bien que certains exemples de joueurs ayant commencé sur le tard prouvent le contraire mais ce sont des exceptions.
      En commençant à 13 ans, il te sera bien sûr possible de progresser et de devenir une bonne joueuse de tennis. Tout dépend de la motivation, de l’investissement que tu y mets.

      Je te souhaites alors bon courage pour tes débuts et çà serait sympa si tu nous faisais part prochainement de ton parcours de joueuse débutante…de 13 ans. N’hésites donc pas à me recontacter pour nous indiquer si tu as fait la démarche de commencer à apprendre à jouer au tennis dans un club ou ailleurs!

      Reply
        SOPHIE says 8 juillet 2013

        Moi je pensque tout est possible tant que tu crois en toi et en ce que tu peux faire.

        Reply
HAMMA says 8 juillet 2013

Je voulais savoir que si on commence les competitions et les tournois( les petits tournoi) on peut devenir championne?? Sachant que j’ai commence le tennis a 5 ans et demi.

Reply
HAMMA says 8 juillet 2013

Je veux dire si on commence les competitions et les tournois a 13ans on peut devenir championne? Et sachant que j’ai commence a 5 ans et demie

Reply
    Alexandre says 28 juillet 2013

    Bonjour,

    Tout dépend de ce que tu entends par championne? Championne de la famille, du club, départemental, régionale, négative, top 10 mondiale?

    Il y a tellement de niveaux distincts au tennis que c’est à toi d’estimer et de te fixer des objectifs de progression en rapport avec ce que tu penses être capable de pouvoir faire! Si tu as du mal à te situer, rapproche-toi d’un enseignant professionnel pour qu’il puisse te conseiller dans ta démarche.

    Reply
Sophie says 17 août 2013

cela serait plus top10 mondiale

Reply
christian says 5 septembre 2013

Bonjour à toutes et tous.
Alexandre je me tourne vers toi pour me conseiller au sujet de la pratique du tennis. je suis président de club mais je ne peux plus pratiquer car j’ai subi deux opérations du dos-hernie discale »-le fait de pratiquer me manque énormément pour me défouler et accompagner les jeunes.pourrais tu me conseiller car je crois savoir que Tsonga a subi aussi une opération de ce genre. merci à toi et te dis à bientôt
christian

Reply
Mama says 24 septembre 2013

Je pense effectivement que ces trois points son important. Mais le tennis ce n’est pas que un sport de gestuel ou de technique! Pour être un bon joueur, les conditions physiques sont très importantes! Il faut de l’endurance, de la vitesse mais également une bonne analyse de jeux!
Le mental est aussi un point important! Un bon joueur de tennis et celui qui sera reprendre confiance même en étant mené! Le tennis est un sport très complet mais pour être bon il faut s’en donner les moyens!
Je me permet de rajouter ces éléments car je suis moi-même joueuse de tennis depuis l’âge de 4 ans et je suis a présent 15 à l’âge de 14 ans et que je joue à un niveau départemental et régional!
Vraiment je conseil ce sport à tous! :-D

Reply
    Maboune05 says 3 février 2014

    En commençant à 4ans, tu n’as pas eu une pratique intensive du tennis en vue de devenir une pro. En exemple, renseignes-toi sur Lucie Wargnier, qui à 14 ans est -15. Mais bon, c’est vrai que ton classement est correct tout dépend de tes objectifs…

    Reply
Pascal de Lima says 13 décembre 2013

Le tennis est un sport très physique (à l’arrache continue et pas dans l’endurance) et le physique est directement corrélé au mental. C’est mental-physique-mental-physique etc…le reste c’est un peu pipo

Des joueurs comme Chang ou mc Enroe avaient des bras très approximatifs mais une relation physique-mental-physique-mental qui leur permettait de réflechir et de faire un peu ce qu’ils voulaient. Santoro aussi.

Il y a très peu de joueur qui comprennent ça.

Reply
LALEC says 19 juillet 2014

bonjour alexandre,je viens d’avoir 17ans,je suis 15/2 actuellement(jétais 30/4 il y a 1an) mon pére est professeur de tennis et a l’entrainement j’accroche ou bat des joueurs classé 4/6,je suis un gros bosseur,une trés bonne technique que ma donné mon pére et je pense avoir du talent notamment une grosse vitesse de bras qui donne beaucoup de vitesse a ma balle et d’effet…je travaille aussi le physique,cela me permet d’imposer ma cadence tout en limitant le nombre de faute(cardio) avec en avec du poid dans la balle+l’effet accentué(musculation) je suis persuadé pouvoir arriver a un trés bon niveau négatif ou + loin car pour moi le classement n’est pas un soucis(avec les classements intermédiaire on peut monter trés vite),la seul préoccupation est la capacité a progrésser rapidement et ne pas étre limité techniquement..Je voulais ce que vous en pensez?

Reply
imane says 30 octobre 2014

moi j’avais commencé le tennis quand j’avais 10 ans et j’ai arrété à 15 ans , et la j’ai 25 ans et je veux reprendre , mais je ne sais pas si je serais douée vu mon age , et donc qu’est ce que vous me conseillez , je continue ou j’arréte?

Reply
    Alexandre says 4 novembre 2014

    Bonjour Imane,

    Si tu as envie de reprendre, je ne peux que te conseiller de le faire. Doué ou pas, tu y trouveras certainement du plaisir et si tu as déjà joué pendant 5 ans, tu vas retrouver certaines bases que tu avais.

    Rapproche toi d’un club pour reprendre, motive-toi avec un ami pour reprendre ensemble ce qui te permettra d’avoir un partenaire pour jouer régulièrement au départ pour ne pas faire une reprise ratée faute de partenaires, ce qui arrive parfois…

    Reply
Rencontres sérieuses says 25 juillet 2015

Bonjour,

Si tu envie vas y fonce ;)

De mon côté j ai mis mes 2 garçons au tenis, 5 et 3ans.

Le tennis est un sport génial, et c est vrai que le physique mental est mega important.

J ai commence très tard car mon père voulait pas que j en fasse (commencer a 12ans) et j ai progressé très vite car endurant et mega motive, je prenais mon pied!
Avoir un partenaire est super important, car une fois 18 ans et les études je n avais plus personne pour jouer ensemble, trop dommage.

Reply
Fat says 4 avril 2016

Bonjour, j’ai une question svp. Ma fille a commencé des cours de tennis il ya quelques mois á l’âge de 10 ans et elle est passionnée par ce sport.
Est ce qu’elle peut rattraper son retard et faire plus tard des compétitions? Merci

Reply
    Alexandre says 6 avril 2016

    Bonjour,

    10 ans cela n’est pas trop tard pour commencer. Il n’y a pas d’âge à vrai dire.
    Si elle est passionnée, elle va demander pour jouer souvent et elle progressera.

    Il faut prendre le temps pour elle de jouer avec des balles souples dans un premier temps pour lui laisser le temps de s’organiser, de comprendre les trajectoires et de « former » son œil.

    Je suppose qu’elle prend des cours et vous allez dans ce cas voir les progrès arriver.
    Les enfants qui sont en mesure d’échanger et de servir peuvent prendre part rapidement à des compétitions adaptées par âge et par niveau.

    N’hésitez pas à me faire part de sa progression ou de toutes autres questions concernant sa pratique.

    Reply
Noah says 4 janvier 2017

Je suis 15/1 a 14 ans croyaient vous que c’est possible que plus tard j’aille dans le classement STP ?

Reply
    Alexandre says 5 janvier 2017

    Bonjour,

    Bien sûr, c’est possible.
    Les parcours de certains des meilleurs joueurs français actuels sont très variés.
    Certains ont toujours été les meilleurs dans leur catégorie jeunes tandis que d’autres, au parcours + atypique, ont réussi à se hisser au haut-niveau en partant d’un peu + loin.
    La persévérance etla mise en place d’un projet solide sont nécessaires pour y arriver.
    Mais les places sont « chères » pour accéder à l’élite.

    Le chemin est long pour arriver à devenir pro ou semi-pro.

    Classement meilleurs garçons 14 ans en 2017

    Reply
Add Your Reply

:wink: :-| :-x :twisted: :) 8-O :( :roll: :-P :oops: :-o :mrgreen: :lol: :idea: :-D :evil: :cry: 8) :arrow: :-? :?: :!: