25 conseils pour progresser au tennis: le guide du débutant à la troisième série | TENNIS Attitude

RECEVEZ VOTRE CADEAU DE BIENVENUE
LA FORMATION VIDEO "10 EXERCICES POUR PROGRESSER RAPIDEMENT" + LE GUIDE TECHNIQUE ILLUSTRE + VOS OUTILS DE PROGRESSION INDISPENSABLES
Bannière

25 conseils pour progresser au tennis: le guide du débutant à la troisième série

Un peu de physique par-ci.
Un peu d’exercices technique par là.
Du service, du coup droit, du revers, de la volée (et le retour de service, vous y pensez?)

Puis ne pas oublier de réfléchir pour mettre en place une tactique de jeu.
Tout en devant gérer vos émotions lorsque rien ne passe…

etc…

Pas simple.
Mais c’est aussi cette complexité qui vous passionne, n’est-ce pas?

Ne partez pas dans tous les sens.
N’essayez pas de tout apprendre d’un coup.
Pour envisager une progression réelle, établissez des priorités.

Vous pouvez chercher à appliquer des trucs hyper compliqués…
Ou alors vous concentrer sur l’essentiel.

Et l’essentiel est ici, résumé en 25 conseils concrets issus du terrain.

1. La consigne la + demandée au monde

« Prépare + tôt ! »

L’idée pour avoir une frappe qui claque, c’est d’arriver au rendez-vous de l’impact au bon moment et à la bonne vitesse.

Ne pas être en retard donc, pour avoir le temps d’armer le coup d’où le « prépare + tôt ».

Mais ne pas être trop en avance non plus au risque de briser l’élan.
De vous retrouver avec la raquette à l’arrêt en fin de préparation.

La raquette devrait normalement circuler sans s’arrêter depuis le début de l’orientation jusqu’à la fin de geste.

Une histoire de timing tout çà.

 

2. A la bonne hauteur, vous poserez vos mimines

Cà s’appelle la « tenue » de raquette (différent de « prise de raquette »)

Généralement la main est posée trop haut sur le manche ce qui verrouille le poignet.
Posez la main en bas du manche, voire légèrement sortie comme ci-dessous (notamment pour le coup droit)

 

Exception faite à la volée où certains joueurs préfèrent jouer avec une main plus haute pour être + solide au poignet.

 

3. Jouer avec doigté

Évitez d’exercer trop de pression avec les doigts sur le manche.
Recherchez plutôt la sensation d’une raquette qui flotte un peu dans la main.

En serrant modérément, la mise à niveau se fera en douceur.
Les tensions dans le poignet et l’avant-bras s’atténueront.

Légèreté et relâchement !

 

4. Un grand classique

RO-TA-TION des EPAULES !

Svp, on ne frappe pas le service, le coup droit et le revers à 2 mains en gardant les épaules de profil.

Bien souvent dû à un rôle trop important accordé au bras, au détriment d’une frappe exécutée grâce à l’ensemble du corps.

La rotation vers l’avant commence avant la frappe et se poursuit après.

Comme je vous le montre dans cette vidéo:

 

5. Tourner d’un bloc

Trop de joueurs abordent la préparation de la frappe en tournant tout le corps d’un bloc.

Pensez- à dissocier le haut du bas du corps pendant l’orientation.
Orientez simplement la pointe du pied en direction du coup à jouer.
Ce qui vous laisse l’option de jouer de face ou en appuis semi-ouverts si besoin.

1. Orientation lente et précoce des épaules
2. Placement des jambes
3. Ajustement
4. Frappe

 

6. Point de pied en barrage tu ne poseras

Dans la famille « erreur classique », je demande le pied en barrage

Une photo valant 1000 mots, en voici 2.
(appuis en ligne pour coup droit de droitier)

Saurez-vous reconnaître la bonne option parmi les 2?
Celle qui vous permettra de prendre appui confortablement sur le pied avant.
Et permettre aux hanches de tourner tranquillou pendant la frappe

 

7. Prenez garde à ces appuis

Évitez d’utiliser les appuis croisés, surtout en coup droit.

 

 

 

8. La 2ème consigne la + demandée au monde

« Bouge tes jambes »

C’est la différence entre un joueur lambda et un bon joueur.

Le bon joueur a compris qu’il était important de rester en mouvement entre les frappes.
Il a acquis au fil du temps un déplacement et une vélocité qui lui permet d’anticiper.

Et çà change tout !
D’où l’existence de ce programme d’accompagnement: 

 

 

 

 

 

9. Manque d’ajustement avant/arrière/latéral

Ne vous contentez pas du minimum en matière de placement.
Optez pour des petits pas d’ajustements (petit pas chassés) jusqu’à trouver le bon endroit pour poser les appuis solidement.

Conseil: allez lire cet article de Vincent sur Blog Tennis Concept qui reprend cette notion de pas d’ajustements en détails

 

10. Jouez avec les bonnes prises

Coup droit:
– Prise semi-fermée à fermée
– Pas de prise continentale ni de prise extrême (vos articulations vous le rendront bien)

Revers à 2 mains:
– Prise marteau main du bas
– Prise semi-fermée de coup droit main du haut

Possibilité de jouer en semi-fermée mains basse avec l’évolution du jeu.

Revers à 1 main plat et lifté:
– Prise semi-fermée à fermée
La prise marteau peut vous permettre de faire vos premiers pas mais lui dire adieu ensuite

Revers à 1 main coupé:
Continentale à marteau, check !

Service:
– Prise continentale, çà ira très bien pour aborder tous les types de service
– Prise marteau dans l’évolution


Volée:

Prise continentale des 2 côtés, impeccable dans un premier temps

Si c’est du charabia pour vous, rendez-vous ici pour afficher le big schéma qui résume tout
(à imprimer et à relire tous les soirs avant de dormir svp)

 

11. Mais la neige elle est trop molle pour moi

Et Josiane, tu arrêtes quand de te trouver des excuses bidons quand tu joues mal ?

– problèmes d’éclairage
– terrain de m….
– trop de vent
– trop de soleil
– l’adversaire fait des cloches (il a le droit non?)
– l’adversaire joue coupé (il a le droit aussi !)
– …

Et la palme d’or revient à:
« Je n’ai pas réussi à jouer parce que les balles étaient trop humides » (entendu récemment mot pour mot !)

Tout un tas de raisons qui ne vous aide pas à vous concentrer sur l’essentiel (la balle et les zones à viser).

 

12. Rigueur et ténacité

Hormis si vous possédez un talent incroyable (et même dans ce cas en fait), attendez-vous à devoir galérer.

« La persévérance, c’est échouer 19 fois et réussir la 20ème ». Julie Andrews

Vous allez rencontrer des difficultés en parallèle du plaisir procuré par la progression.
Accrochez-vous pour ne pas sombrer.

Il y aura du très haut et du très bas.
Et mentalement, il faudra être solide.

Ne pas avoir un « mental de chips » comme décrit dans ce délicieux article du blog Tennismandemerde

 

13. Que faire de la balle ?

Problème récurrent: jouer sans intention ou avoir une intention trop tardive

Je pose parfois cette question aux élèves:
« Qu’est-ce que tu voulais faire de la balle sur cette dernière frappe?  »
Réponse: la mettre dans le terrain

Logique !
Mais pas suffisamment précis.
L’intention est trop floue.

Vous devez affiner vos décisions pour toucher votre cible.
Exercice simple à faire pour cela:
Avant de frapper la balle, annoncez votre intention.
Par exemple: croisé, long de ligne, court, long, haut, rasant, espace libre, contre-pied, au centre…
Les possibilités sont nombreuses.

Idéalement faîtes votre choix avant le rebond dans votre camp.
Le bénéfice est d’ôter les incertitudes au moment de la frappe.
Le choix est clair et anticipé.

Même travail au service.
Avec du temps en + pour faire votre choix car vous êtes le maître à bord.

Même travail au retour avec les incertitudes liées à la qualité du service de l’adversaire.

 

14. Plutôt bâton ou plutôt ressort ?

Etre bien placé: ok !
Etre bien placé et avoir le temps de fléchir sur les jambes c’est mieux.

Vous le savez bien?
La flexion avant la frappe change tout.
Ça détend.
Ça permet d’envoyer de bonnes souches.

Alors pourquoi trop peu de joueurs ne fléchissent pas avant de déclencher la frappe?
Parce qu’ils n’ont pas le temps de le faire.
A cause d’une organisation trop tardive.

ORGANISATION ! ORGANISATION ! ORGANISATION !

Là encore, à vous d’améliorer votre jeu de jambes.
Pour ceux qui frappent toujours en déséquilibre.
Ceux qui n’arrivent pas à frapper « devant ».
Ceux qui ont l’impression d’avoir un temps de retard.
La solution est ici

 

15. Comment rater un penalty ?

Le penalty au tennis c’est la balle courte/ molle/ inratable qui permet de gagner le point facilement.
Optionnellement avec l’adversaire qui s’est déjà arrêté de jouer (ou dans la bâche/ou au sol).

Et la c’est le drame. Le mental au tennis

La suite dans cet article… (oui vous pouvez vous cacher dans votre serviette)

 

 

16. Je suis d’accord, Nadal le fait souvent

Amis adeptes du décalage coup droit, bonjour !

Le décalage coup droit est une option.
Pour utiliser son coup fort dés que possible.
A condition que le dit-coup fort soit votre coup droit.

Sinon, et bien…
Faîtes un revers.

J’ai 2 jeunes à l’entraînement spécialistes de cette facétie.
Ils y travaillent.
Parce qu’ils ont un sacré bon revers qu’ils ne jouent que trop peu.

La règle: on ne décale pas pour rien.
Aller chercher un décalage coup droit ouvre un espace libre dans son camp.
Donc chaque décalage coup doit devrait être assigné à l’idée de déstabiliser l’adversaire.
Sinon s’abstenir.

Néanmoins,  » si on n’est pas sûr avec son revers ou que notre adversaire le fragilise, il peut être utile de décaler pour faire moins de fautes et augmenter son seuil de régularité  » Fabien de progresser-au-tennis.com
Retrouvez ici l’article complet de Fabien sur le décalage coup droit

 

17. Manquer d’opportunisme

Une balle tombe à mi-court.
3 options:
a- Attendre derrière la ligne de fond que cette gentille balle daigne arriver
b- Rentrer dans le court, prendre la balle plus tôt et essayer de gagner du temps sur l’adversaire
c- Ne se prononce pas

Au choix !

 

18. « Je ne sens rien en match »

Jouer le feu à l’entraînement la veille.
Incapable de mettre une balle dans le court le jour J.

Le grand mystère de ce sport !

Il faut le vivre pour le croire.
Tous les joueurs sont passés par là.

Tentez déjà de REDUIRE l’écart entre le niveau de jeu à l’entraînement et le niveau de jeu en match.
Ça vient avec l’expérience.

Et parfois la courbe s’inverse.
Transcendé par le match, vous jouez sur un nuage.
C’est magique.
Une fois par an.

 

19. Gérer l’échauffement d’avant match

Pour se détendre, frappez suffisamment fort la balle pour libérer les tensions.
Essayez de jouer à une cadence assez élevée dés les premières frappes d’échauffement
( possible puisque vous avez pris soin de vous échauffer physiquement avant d’entrer sur le court)

Sans chercher à faire des coups gagnants non plus !
Frappez avec intensité au centre, c’est très bien.

Çà vous aidera à à imposer le rythme dés les premiers points.
Et à augmenter votre niveau de confiance.

 

20. Overbooké

Sans généraliser, nous disposons de moins en moins de temps pour jouer.

Entraînement 1 fois par semaine: strict minimum

Programme hebdomadaire idéal  pour une progression express:
– 1 entraînement collectif
– 1 séance de jeu libre
– 1 compétition de temps en temps
+ un cours particulier selon temps/budget/motivation

C’est beaucoup?
Oui, peut-être…
(vous n’aurez plus le temps de passer 1h par jour sur facebook avec ce programme…)

 

21. Ne pas négliger les choses simples

Parfois un petit grain de sable peut enrayer la mécanique.

Soyez exigeant sur la qualité :
– De l’attitude d’attention
– De la position de départ au service (j’en parle dans cette vidéo)
– Des prises (voir conseils n°10 ou télécharger Le Guide Technique Tennisattitude pour décryptage complet)

 

22. Comment être fort au tennis, la recette

Avez-vous les bons ingrédients ?

 

23. Check-up matériel

Jouez-vous avec du matériel adapté?
Celui qui va faire briller votre jeu.

Le cadre: poids, taille du tamis et rigidité adaptés à votre niveau de jeu
Souvent 2 profils de raquette:
– typée contrôle
– typée puissance

+ une raquette est lourde, + elle est stable et puissante.
Ne pas hésiter à augmenter le poids quand vous progressez.

Le cordage: compliqué de vous expliquer tout çà en quelques mots.
Allez plutôt consulter cet article complet:
Bien choisir son cordage et sa tension: voyons si vous êtes incollables !

 

24.  Comment améliorer son tennis ?

En cherchant à améliorer en priorité:
– la régularité des coups de fond de court
– le service
– le retour de service

Le reste se mettra en place progressivement autour de ces 3 priorités.

 

25. Demandez de l’aide

Pour apprendre à jouer au tennis, vous avez 2 solutions:

– Apprendre seul
Y aller au feeling, taper la balle et vous allez peut-être y arriver.
Mais cela vous prendra beaucoup de temps.

– Se former
En prenant des cours avec un moniteur dans un club.
( lire et regarder www.tennis-attitude fonctionne très bien aussi… )
Posez au moins les bases de votre jeu avec des conseils avisés.

 

Dernier conseil: ne laissez pas cet article au placard.
Appliquez tout çà directement sur le terrain.

Allez, par exemple, je vous propose de commencer par le n°13:
« Que faire de la balle ? »

 

 

Cet article vous a plu? Allez plus loin en accédant à la formation vidéo gratuite ci-dessous:

Accès gratuit à la formation vidéo et aux exercices!




Vos données resteront confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

Leave a Comment:

Cocher cette case pour qu’un lien vers votre dernier article apparaisse
:wink: :-| :-x :twisted: :) 8-O :( :roll: :-P :oops: :-o :mrgreen: :lol: :idea: :-D :evil: :cry: 8) :arrow: :-? :?: :!:

1 comment
Jean-Luc says 28 novembre 2017

Salut Alexandre,
tu es de retour, parfait.
Toujours très utile de relire tes conseils.
Merci à toi.
Bonne fêtes et à bientôt.
Jean-Luc

Reply
Add Your Reply

:wink: :-| :-x :twisted: :) 8-O :( :roll: :-P :oops: :-o :mrgreen: :lol: :idea: :-D :evil: :cry: 8) :arrow: :-? :?: :!: