RECEVEZ VOTRE CADEAU DE BIENVENUE
LA FORMATION VIDEO "10 EXERCICES POUR PROGRESSER RAPIDEMENT" + LE GUIDE TECHNIQUE ILLUSTRE + VOS OUTILS DE PROGRESSION INDISPENSABLES
Bannière

Découvrez comment améliorer votre lancer de balle au service!

Premier opus d’une longue (inépuisable!) série d’articles sur les éléments techniques à connaître pour savoir jouer au tennis.

 

 

Image lancer de balle au service

 

Avoir un lancer de balle juste est un pré-requis nécessaire pour envisager de progresser au service!

 

Les principes de base d’un bon lancer sont simples, applicables facilement quelque soit le niveau de jeu initial.

 

Et même pour les bons joueurs, une piqûre de rappel est toujours utile, car on le sait, au tennis, de petits détails peuvent changer beaucoup de choses…

 

 

Tout d’abord, pour visualiser mentalement ce qu’est un bon lancer de balle, on peut remplacer « lancer » par « présenter » ou  « déposer ».

 

Et oui il s’agit plus en fait de présenter la balle au bon endroit que de la lancer!

 

En effet le mot lancer renvoie à des notions de force, de vitesse ce qui n’est pas la caractéristique d’un bon lancer de balle au tennis.

 

Avant d’espérer présenter sa balle au bon endroit pour servir, il faut la saisir dans la main précisément de cette façon:

 

– La balle doit être posée entre le creux de la main et les phalanges

– La balle tient sur les 2 premières phalanges de l’index, du majeur et de l’annulaire

– Le pouce recouvre la balle

– L’auriculaire a un léger rôle de soutien

 

Appliquer cela précisément et vous gagnerez déjà en précision et en sensations!

 

 

Bien placé le bras au départ est la garantie de présenter sa balle au bon endroit.

 

Pour cela , je vous conseille d’avoir le bras relâché et d’ôter toute crispation.

 

Le bras est semi-fléchi et la main est placée légèrement devant et à droite du corps.

Astuce: placer la main avec la balle au-dessus du pied avant

 

 

Tout ce qui vient d’être dit résulte d’actions figées, installées et ne s’effectue pas « dans l’action » donc si on y pense et qu’on le sait , alors on le fait!

 

 

La suite, çà se passe en mouvement donc les erreurs sont plus « pardonnables ».

 

La 1ère action sera la descente du bras par extension (puisque celui-ci était fléchi ou semi-fléchi!) dans le prolongement de la jambe avant.

 

Suivra ensuite une remontée du bras en extension complète.

 

La balle n’est pas lancée d’un point bas mais est plutôt portée suffisamment longtemps pour être lâchée à peu près à hauteur des yeux.

 

La balle est lâchée par une ouverture des doigts et non par un mouvement de poignet.

 

Le bras continue alors de monter (accompagnement du lancer) après avoir lâché la balle.

Astuce: rapprocher l’épaule gauche de la tempe gauche

 

Les actions pour « lancer » ou « présenter » la balle sont terminées.

 

 

Oui mais on fait tout çà à quel rythme?

 

Ni trop lent, ni trop rapide…c’est çà le rythme juste d’un bon lancer de balle.

 

Ni trop lent…afin qu’il n’y ait pas d’arrêt dans l’exécution du mouvement, notamment lorsque le bras est en bas après l’extension et pour ne pas provoquer une remontée trop brutale du bras.

 

Ni trop rapide… pour garder le contrôle sur l’enchaînement des actions et ne pas avoir le sentiment qu’on se « débarrasse » de la balle.

 

 

Et à quel endroit doit-on lancer la balle?

 

Question trop vaste pour pouvoir y répondre succinctement mais cela fera l’objet d’un prochain article.

 

 

A vous de jouer maintenant, un bon lancer de balle est la clef pour réussir à effectuer un bon service au tennis.

 

 

Si vous souhaitez réagir à cet article ou si vous avez des soucis pour bien lancer votre balle au service, nous pouvons en discuter…çà se passe au-dessous dans les commentaires.

 

 

Cet article vous a plu? Allez plus loin en accédant à la formation vidéo gratuite ci-dessous:

Accès gratuit à la formation vidéo et aux exercices!




Vos données resteront confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

Leave a Comment:

Cocher cette case pour qu’un lien vers votre dernier article apparaisse
:wink: :-| :-x :twisted: :) 8-O :( :roll: :-P :oops: :-o :mrgreen: :lol: :idea: :-D :evil: :cry: 8) :arrow: :-? :?: :!:

14 comments
Mathieu 301 says 5 mars 2012

Est il possible, par un mouvement du poignet, d’imprimer un certain effet à la balle avant même de la frapper? j’ai déjà essayé mais ça ne changeait pas la trajectoire de mon service.

Reply
    Alexandre says 5 mars 2012

    Bonjour Mathieu,

    Pour mettre de l’effet au service, le lancer de balle est important.

    Mais l’effet ne peut venir du lancer de balle en lui-même, néanmoins la prise d’effet sera facilitée par le fait de choisir le bon endroit du lancer pour mettre tel effet.
    La rotation de la balle sera produite par le frottement des cordes de la raquette et non par une vrille du poignet pour la faire tourner (si j’ai bien compris ce que tu voulais dire!)

    Je te conseille au contraire de limiter au maximum l’effet coup de poignet et de privilégier un lancer de balle par ouverture complète et simultanée des doigts de la main!

    Quelle trajectoire cherches-tu à obtenir pour ton service?

    Reply
      Mathieu 301 says 8 mars 2012

      tu as bien compris alex merci pour l’info ;)

      le slicé de gaucher classique que les droitiers détestent ça c’est bon je gère, enfin à mon niveau^^

      ce serait plutôt à l’inverse de déporter vers l’extérieur côté égalité, j’y arrive d’une certaine façon mais ça manque clairement de puissance, apparammant par un service kické ce serait bon mais voilà un service que je ne maitrise pas du tout

      Des services à plat j’en fais 15 à 20 % du temps sinon c’est slice de gaucher mon préféré :) et ça me permet d’avoir un peu plus de temps pour monter au filet aussi je trouve

      Reply
        Alexandre says 11 mars 2012

        Continue d’utiliser ton slice, en effet encore plus redoutable pour un gaucher, car du côté avantage, tu vas trouver le revers du relanceur (si il est droitier!).

        Si tu veux déporter vers l’ extérieur du carré côté égalité, 2 solutions: à plat ou en lift.

        – à plat:
        Intéressant puisque tu pourras combiner la zone et la puissance.
        Néanmoins, pour un gaucher, servir à plat proche du couloir côté égalité impose d’aller chercher la balle très haut car, à cet endroit la balle va passer à l’endroit où le filet est le plus haut.
        2 solutions: être grand ou pousser sur les jambes pour frapper en extension.

        – en lift:
        Pour un gaucher toujours, il faut maîtrise le lift pour atteindre cette zone et que le service soit gênant.
        Seul une bonne maîtrise technique du lift et l’entraînement pourront permettre de combiner effet et puissance sur cette zone.

        A terme, ce service lifté sur revers adverse devra devenir ta 2ème balle si tu veux être solide.

        Quant au kick, c’est le bonus du lift qui viendra avec le temps et en maîtrisant parfaitement le mouvement de pronation.

        Mais la première qualité d’un bon service, c’est sa variété…donc être capable de servir dans toutes les zones et avec tous les effets (ou l’absence d’effet).

        Reply
Erwan says 5 mars 2012

Très pratique ces fondamentaux ! Est-ce que tu pourrais faire un article sur la préparation mentale d’avant-match ??

Reply
    Alexandre says 5 mars 2012

    Bonjour Erwan,

    Je pars plutôt sur une série d’articles sur la technique gestuelle mais un petit écart vers les techniques de préparation mentale est toujours possible!

    J’en tiendrai compte, sois en certain!

    A bientôt

    Reply
Jeremy says 1 mai 2012

Salut Alex,
super tes articles et commentaires, très interessant !

j’ai une question à te poser, pourrais-tu me décrire techniquement comment réaliser la pronation au service, et sur quel(s) services le faire ? c’est un mouvement que je ne sais pas faire et j’imagine qu’il doit apporter un gain de vitesse au service !

merci

Reply
    Alexandre says 2 mai 2012

    Bonjour Jérémy,

    La pronation au service fera l’objet d’un prochain article car celle-ci, utilisée au service mais aussi dans les autres coups mérite qu’on y consacre un peu de temps et qu’on aborde ce sujet en détails.

    Le mouvement de pronation sera nécessaire pour réaliser un service à plat (avec une prise juste!) et le service lifté.

    Article sur la pronation avant la fin de semaine, promis.

    A bientôt

    Reply
Greg says 10 décembre 2012

Hello Alex, intéressant cet article sur le service, tu aurais pu le sortir avant ce qui m’aurait permis de peut être baisser mes stats sur les doubles.
Affaire à suivre.

Reply
    Alexandre says 11 décembre 2012

    Hey Greg,

    Content que tu sois venu te « promener » sur Tennis-attitude. ;)

    Si il y a (trop) de doubles fautes, c’est une deuxième balle pas assez solide.

    La sécurité sur deuxième balle de service passe irrémédiablement par une amélioration de la prise d’effet et notamment le lift.
    Le service lifté permet de sécuriser la frappe en raccourcissant la trajectoire et en prenant une marge importante par rapport au filet; et tout çà sans réduire l’engagement physique investi dans la frappe du service.

    Un compromis sur deuxième balle peut aussi être une combinaison d’un service slicé et d’un service lifté (slift!) où on prend au lift sa trajectoire et au slice l’effet et sa plus grande facilité de réalisation.

    Reply
mahleb says 2 février 2013

tres bonnes reponses

Reply
jimi says 2 mars 2013

Excellent article, j’ai toujours eu de gros problèmes de lancer, il m’arrive très fréquemment de recommencer le geste avant de servir par manque de précision, surtout lorsqu’il fait froid. Inconsciemment je faisais rouler la balle sur les doigts au lieu de les ouvrir, et en 2 ans de club mon prof n’a jamais été en mesure d’analyser puis de m’aider a corriger mon geste.
Merci et bravo pour ces précieux conseils.
Jimi

Reply
    Alexandre says 17 mars 2013

    Bonjour,

    Je suis content que cet article t’ai été utile. D’autres articles sur le lancer de balle sont en préparation, je te tiendrais au courant de leur publication.

    A bientôt.

    Reply
Jeanlorenz says 2 février 2014

Je partage l’avis de Jimi. J,ai toujours eu des problèmes de lancer, et votre article m’a permis de comprendre qu’en présentant la balle plus à droite du corps , le lancer est automatiquement amélioré. Merci beaucoup
Jean-lorenz

Reply
Add Your Reply

:wink: :-| :-x :twisted: :) 8-O :( :roll: :-P :oops: :-o :mrgreen: :lol: :idea: :-D :evil: :cry: 8) :arrow: :-? :?: :!: