RECEVEZ VOTRE CADEAU DE BIENVENUE
LA FORMATION VIDEO "10 EXERCICES POUR PROGRESSER RAPIDEMENT" + LE GUIDE TECHNIQUE ILLUSTRE + VOS OUTILS DE PROGRESSION INDISPENSABLES
Bannière

Un article sur les appuis au tennis, déjà vu oui, mais pas sous cet angle!

Joueuse tennis appuis en ligneCet article est le premier d’une série à plusieurs épisodes sur les appuis au tennis tant ce sujet est important et complexe.

Votre entraîneur, vos amis ne cessent de vous parler de vos appuis quand vous jouez et ils ont raison!

Sans maîtrise, la puissance n’est rien!
Sans de bons appuis, le tennis n’est rien!

Il est capital de trouver de bons appuis avant chaque coup pour développer une frappe de qualité!

Avoir de bon appuis avant de frapper est important pour plusieurs raisons:

  • pour assurer une stabilité pendant la frappe (on parle souvent d’ancrage des appuis au sol)
  • pour frapper la balle en avant du corps (choisir d’utiliser la bonne famille d’appuis)
  • pour transférer le poids du corps vers l’avant

Abordons cette notion d’appuis en focalisant notre attention sur ce qui se passe (ou plutôt devrait se passer) avant la pose des pieds.

Cela veut dire qu’on s’intéresse particulièrement à la forme du déplacement qui va précéder le placement.

Une idée reçue et communément admise par beaucoup de joueurs et que l’on se déplace vers une balle en courant et qu’on se replace après la frappe en pas chassés.

Pour faire court, cette organisation peut être utilisée en initiation mais devient vite limitante avec l’élévation du niveau de jeu.

Se déplacer en pas chassés

En effet, je vous conseille de chercher le plus souvent possible à vous déplacer vers les balles en pas chassés.

Bizarre? Essayez, çà perturbe au début si on n’a pas l’habitude mais c’est le mode de déplacement le plus adapté pour aller chercher un appui de qualité.

Précisons bien sûr que le déplacement en pas chassés est conseillé pour les balles qui requiert un déplacement peu important (c’est à dire environ 80% des frappes!).

Certes le déplacement vers la balle en pas chassés est moins rapide que des pas courus mais le temps perdu sera regagné ensuite pour aller chercher un appui adapté et de qualité.

Et sur une balle qui arrive à moins de 2 mètres du joueur, mieux vaut être bien organisé et précis que rapide et en déséquilibre.

Se placer avec le pied arrière

Si vous organisez votre déplacement vers la balle en utilisant souvent des pas chassés, c’est votre pied arrière qui dirige votre déplacement et tant mieux!

C’est la pose du pied arrière qui va être déterminante pour avoir de bons appuis.

C’est l’appui arrière que vous devez placer en premier et c’est lui qui mettra le corps à la bonne distance de la balle (coordonnée latérale de placement).

Beaucoup de joueurs ont l’impression d’être trop prêt de la balle et d’être gênés par le corps pendant la frappe. Une des raisons est souvent que ces joueurs se placent « avec leur pied avant ».

Bien poser le pied arrière

Assurer la pose de l’appui arrière en premier est une bonne chose.

Bien placer ce pied et ainsi assurer un appui efficace est un complément nécessaire pour exploiter au mieux ce début de placement.

Bien placer le pied, c’est l’orienter dans la bonne direction, c’est à dire sensiblement parallèle à la ligne de fond de court.

Une erreur fréquente est de placer l’appui arrière avec la pointe du pied dirigée vers le filet.

Et pour sentir cette précision dans la pose du pied, je vous conseille d’attaquer le sol avec le talon et de dérouler le pied sur le sol jusqu’à poser l’avant (attention à ne pas monter sur la pointe).

A retenir:

  • utiliser les pas chassés (écart des pieds assez important) pour se déplacer vers des balles peu éloignées
  • placer le pied arrière en premier
  • assurer une bonne qualité de cet appui arrière en attaquant la pose du pied par le talon

Nous nous retrouvons prochainement pour parler du « droite-gauche frappe » en coup droit et du « gauche droite frappe » en revers…

D’ici là indiquez-moi dans les commentaires ci-dessous si vous avez des problèmes pour trouver de bons appuis en jouant.

A bientôt.

Cet article vous a plu? Allez plus loin en accédant à la formation vidéo gratuite ci-dessous:

Accès gratuit à la formation vidéo et aux exercices!




Vos données resteront confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

Leave a Comment:

Cocher cette case pour qu’un lien vers votre dernier article apparaisse
:wink: :-| :-x :twisted: :) 8-O :( :roll: :-P :oops: :-o :mrgreen: :lol: :idea: :-D :evil: :cry: 8) :arrow: :-? :?: :!:

5 comments
Vincent says 17 janvier 2013

Merci Alex pour ce rappel technique indispensable.
J’ai découvert assez récemment que les bon joueurs attaquaient presque tous, la pose de leur pied arrière par le talon mais je n’avait pas remarqué que ce pied était paralèlle au filet. Cela semble logique, mais est-ce toujours le cas ?
J’attends la suite de cet article avec impatience pour savoir comment placer mon pied avant.

Vincent
Dernier article de Vincent : En panne de motivation sur le court de tennis? Et si vous utilisiez une de ces 5 techniques?My Profile

Reply
    Alexandre says 18 janvier 2013

    Le pied arrière est souvent posé parallèle au filet car cela fait suite au déplacement.
    La pose du pied dans cette direction est un bon compromis pour trouver équilibre et puissance de l’appui au sol.

    La bonne orientation du pied arrière aura une grande importance pour jouer les coups en appuis ouverts ou semi-ouverts.
    C’est également utile pour assurer un ancrage suffisant et ainsi permettre au buste d’effectuer un coup en rotation.

    Reply
Les appuis en ligne: mode d'emploi | TENNIS Attitude says 29 janvier 2013

[…] Un article sur les appuis au tennis, … […]

Reply
SCOTTIE says 23 mai 2013

Tu parles de pas chassés de pied arriere pourrais tu etre plus précis en donnant un exemple comme un droitier allant faire un cd et pose de tel pied en pied d appui pour qu on comprenne mieux?J ai du mal a saisir quel est le pied arriere quand on fait des pas chassés

MERCI

Reply
    Alexandre says 30 mai 2013

    Bonjour,

    Voici un exemple pour un droitier.

    La balle arrive côté coup droit et le déplacement est activé avec du pas chassés.
    A l’endroit que l’on estime être le bon, on vient d’abord mettre en place le pied droit (pied arrière); la pointe du pied droit s’oriente vers la droite.
    La balle peut alors être frappée ainsi (appuis semi-ouverts) en utilisant la jambe droite comme jambe de poussée.

    Si on décide de jouer en appuis en ligne, il faudra alors, suite à cette pose de l’appui droit, poser le pied gauche devant. D’où la séquence droite-gauche-frappe!

    Vous pouvez visualisez un exemple sur la vidéo consacrée aux jeu de jambes. A 1’40 », le jeune garçon réalise cela parfaitement en coup droit!

    Reply
Add Your Reply

:wink: :-| :-x :twisted: :) 8-O :( :roll: :-P :oops: :-o :mrgreen: :lol: :idea: :-D :evil: :cry: 8) :arrow: :-? :?: :!: