RECEVEZ VOTRE CADEAU DE BIENVENUE
LA FORMATION VIDEO "10 EXERCICES POUR PROGRESSER RAPIDEMENT" + LE GUIDE TECHNIQUE ILLUSTRE + VOS OUTILS DE PROGRESSION INDISPENSABLES
Bannière

Jouer croisé ou long de ligne? 4 critères pour faire le bon choix !

Cet article s’appuie sur la fameuse tactique de jeu qui consiste à construire le point dans la diagonale pour ensuite attaquer avec un coup long de ligne dans l’espace libre.

Zone au tennis

 

En utilisant un exercice d’entraînement classique (peut-être l’exercice le plus pratiqué par les joueurs de tennis!), voici les 4 points clefs qui vont guider votre choix pour savoir si il faut continuer de jouer croisé ou si c’est le bon moment de jouer long de ligne…

Pour illustrer mes propos, je m’appuierai donc sur l’exercice classique qui consiste à s’affronter en début de point dans une diagonale puis à jouer long de ligne dès qu’un des deux joueurs le décide. Après le premier coup long de ligne, le point se termine librement.

Plusieurs variantes peuvent être apportées à cette situation de jeu:

  • imposer un nombre de frappes minimum à chaque joueur avant d’avoir le droit de jouer long de ligne
  • donner le statut d’attaquant à un joueur et celui de défenseur à l’autre joueur
  • imposer à un des deux joueurs de proposer une balle courte entre la 3ème  et la 5ème frappe
  • obligation de monter au filet pour celui qui joue long de ligne en premier
  • travail sur la technique d’attaque pour celui qui joue long de ligne (transfert cloche-pied, attaque dans la foulée, chop, amortie…)

…les possibilités de variantes sont infinies pour cet exercice d’entraînement.

Identifions certains paramètres du jeu qui vont guider votre choix pour savoir si c’est le bon moment de jouer long de ligne:

Fléche rougeLa qualité de la balle reçue

C’est un critère important, déterminant. Vous effectuerez le bon choix en jouant long de ligne si la balle reçue est plutôt

– courte (jouer l’attaque avec les pieds dans le court)

– lente (pour avoir le temps de s’organiser)

– arrondie (pour pouvoir prendre la balle au sommet du rebond)

Cependant, et c’est bien souvent le cas, ce seul critère de la balle reçue ne peut constituer le seul élément à prendre en compte pour savoir si c’est le bon moment de jouer long de ligne.

Fléche rougeL’organisation personnelle du joueur

 

Il ne suffit pas de recevoir une balle courte pour être dans la meilleure situation possible pour attaquer long de ligne. Et c’est souvent cette erreur que font beaucoup de joueurs lors de cet exercice d’entraînement, celle de se précipiter et de jouer (trop tôt) long de ligne dès que la balle se raccourcit.

Il faut aussi tenir compte de sa capacité à être équilibré et bien placé avant la frappe pour guider le choix entre le croisé et le long de ligne.

Un équilibre précaire, un placement approximatif ne permettront pas de délivrer une attaque long de ligne qui requiert plus de précisions et de justesse que de « redonner dans la diagonale ».

Donc pour faire le bon choix, tenir compte aussi de la capacité à s’être bien organisé par rapport à la balle reçue.

Fléche rougeL’ « état » de l’adversaire

 

Faire le bon choix de zone demande aussi de prendre en compte l’ « état » de l’adversaire avant de choisir de jouer croisé ou long de ligne. Dans « état » de l’adversaire, j’entends par là:

– sa position par rapport à la ligne de fond de court

– sa position par rapport au milieu du terrain

– son équilibre postural pendant et après sa dernière frappe

Si vous observez votre adversaire loin de sa ligne de fond ou s’il est « sorti latéralement » (suite à un court croisé) ou s’il est en déséquilibre dans son replacement, ce sont autant d’indices qui peuvent vous inciter à proposer une attaque long de ligne.

Je reviendrai ultérieurement dans un prochain article sur un exercice qui permet de tenir compte de tous ces paramètres: l’exercice du rectangle d’or!

Fléche rougeTenir compte de ses points forts

Autre élément important pour faire votre choix de zone, c’est la connaissance de soi et en particulier savoir ce dont vous êtes capable de faire ou non pour ne pas surjouer.

Utiliser vos qualités et vos coups forts!

Exemple: si le revers d’attaque long de ligne n’est pas un coup que vous maîtrisez (ce qui peut être le cas jusqu’à un certain niveau), tenez-en compte pour être un peu plus patient dans la diagonale ou attendre la bonne opportunité pour aller chercher un décalage coup droit. Ou alors proposez des variantes du coup long de ligne en passant par le chop de revers qui est une bonne alternative pour ouvrir le jeu (ou pour monter au filet).

Fléche rougeAutres remarques et évidences sur l’alternance croisé/long de ligne

 

  • Jouer long de ligne requiert plus de précisions puisque le terrain est moins long tout droit que dans la diagonale!

De plus le coup long de ligne fait passer la balle à l’endroit le plus haut du filet par rapport au coup dans la diagonale qui lui, la fait passer en son point le plus bas.

Cela peut paraître un détail mais on sait tous que parfois, cela se joue à quelques millimètres.

  • La situation de jeu proposée pour illustrer cet article permet aussi de faire un travail sur le point de replacement idéal en fonction de la zone jouée en appliquant la théorie de la bissectrice des angles.

Exemple: dans la diagonale coup droit pour 2 droitiers, si je joue la diagonale je me replace à droite du milieu, si je joue long de ligne, je me replace à gauche du milieu. Exception: si vous montez au filet, on « suit » sa balle et donc on se replace du côté où l’on est monté. Dans notre exercice, si on monte long de ligne en coup droit pour un droitier, le point de replacement au filet se fera légèrement à droite du milieu.

  • Ne pas oublier le « contre-pied »

Si la situation est favorable, il serait dommage de ne pas proposer en alternance avec le coup long de ligne dans l’espace libre, le coup  à contre-pied du joueur, notamment lorsque celui-ci n’a pas un très bon jeu de jambes. Le contre-pied est un coup à ne pas négliger non plus dans le jeu sur terre battue.

 

Même en gardant dans un petit coin de la tête tous ces critères qui peuvent influencer le choix de votre zone à jouer, le maître-mot est l’adaptation.

Et votre faculté à proposer le coup le plus juste au bon moment fera de vous un bon joueur de tennis…

 

Cet article vous a plu? Allez plus loin en accédant à la formation vidéo gratuite ci-dessous:

Accès gratuit à la formation vidéo et aux exercices!




Vos données resteront confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

Leave a Comment:

Cocher cette case pour qu’un lien vers votre dernier article apparaisse
:wink: :-| :-x :twisted: :) 8-O :( :roll: :-P :oops: :-o :mrgreen: :lol: :idea: :-D :evil: :cry: 8) :arrow: :-? :?: :!:

:wink: :-| :-x :twisted: :) 8-O :( :roll: :-P :oops: :-o :mrgreen: :lol: :idea: :-D :evil: :cry: 8) :arrow: :-? :?: :!: